Navigation | Un banquet de confrères dans le Paris médiéval

Un banquet de confrères dans le Paris médiéval

 

Repas au champ de foire, fin Moyen Age Les repas de confrérie à la fin du Moyen Âge: l’exemple de la confrérie parisienne Saint-Jacques-aux-Pèlerins au travers de sa comptabilité (XIVe siècle)

Au cœur du Paris médiéval, l’une des plus importantes confréries de la ville organisait chaque année un banquet qui pouvait réunir un bon millier de convives. Sa préparation créait un grand mouvement qui mobilisait l’ensemble des ressources financières, matérielles et humaines de la communauté. La mise en œuvre du banquet était un évènement majeur de la vie confraternelle, et sa réussite reflétait l’image même de la confrérie qui rassemblait l’élite parisienne.

Cette étude, présentée au colloque de Sens (2004) et publiée dans La cuisine et la table dans la France de la fin du Moyen Âge (Caen, CRAHM 2009, p. 51-78), s’appuie sur une exceptionnelle série de comptes que j’ai dépouillée depuis l’année 1319 jusqu’à la première décennie du XVe siècle. Cette comptabilité nous permet ainsi de comprendre le fonctionnement de la confrérie et l’organisation du banquet. Outre les denrées représentatives d’une grande table bourgeoise, on y servait les vins les plus réputés de l’époque, tel le vin de Beaune… [accéder au texte]

La cuisine et la table dans la France de la fin du Moyen Âge (2009) Tables des matières 

Par patrickrambourg le 3 décembre, 2009 dans 4-Mes articles (résumé), Paris alimentaire et gastronomique

Le CoMptOir des ... | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | voyage gustatif