Navigation | La gastronomie reconnue par le Parlement européen

La gastronomie reconnue par le Parlement européen

Carte de l'Europe des 27 Valoriser le patrimoine gastronomique européen

  Le 12 mars 2014, le Parlement européen a adopté une résolution en faveur du patrimoine gastronomique européen. C’est une première! On prend enfin conscience officiellement de la valeur culturelle et identitaire de la gastronomie. La reconnaissance de l’Unesco comme patrimoine immatériel de l’humanité, en novembre 2010, du repas gastronomique des Français, de la diète méditerranéenne, du pain d’épices croate, et de la cuisine traditionnelle mexicaine de l’État du Michoacan, avait déjà ouvert la voie.

  Mais avec la résolution du Parlement de Strasbourg, on va encore plus loin, puisque la gastronomie y est définie comme « l’ensemble des connaissances, des expériences, ainsi que des formes d’arts et d’artisanats qui permettent de manger de manière saine et avec plaisir ». Elle est « un élément essentiel du patrimoine culturel européen ainsi que du patrimoine culturel des États membres ». Elle est surtout « l’une des manifestations culturelles les plus importantes de l’être humain ».

  La résolution met l’accent sur l’éducation et la culture, recommandant aux États membres d’intégrer dans les systèmes éducatifs « l’apprentissage d’une alimentation et nutrition saine, des ateliers du goût, ainsi que la connaissance et la culture des aliments et de la gastronomie ». Elle relève que la gastronomie et la cuisine sont de plus en plus considérées comme une forme « d’expression culturelle et artistique », où « les bons petits plats sont l’un des piliers des relations familiales et sociales ». Et rappelle l’importance économique et touristique de la gastronomie dans les différentes régions européennes.

  Pour suivre le processus d’adoption et lire plus en détail la résolution du Parlement européen, cliquez ici.

Par patrickrambourg le 24 mars, 2014 dans 1-Billet

Le CoMptOir des ... | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | voyage gustatif